logo La-Bonne-Marmite

Le diabète chez les seniors

Maladie chronique qui touche plus de 5 millions de Français, le diabète concerne de plus en plus les seniors. En effet, les personnes âgées sont plus particulièrement touchées : un quart des patients traités pour un diabète sont âgés de 75 ans et plus. Parce qu’il nous tient à cœur de prendre soin de nos seniors et personnes âgées, nous souhaitons communiquer sur les symptômes du diabète et sur les différents gestes de prévention.

Qu'est-ce que le diabète ?

C’est une maladie qui se traduit par un excès de sucre dans le sang et qui peut entraîner de très lourdes complications chez les personnes touchées : insuffisance rénale, AVC, artérite, maladies cardiovasculaires, cécité, infarctus, troubles digestifs. Le diabète est dû à une carence ou à un défaut d’utilisation de l’insuline, c’est l’hormone qui permet au glucose d’entrer dans les cellules de l’organisme.

Les différents types de diabète :

 

LE DIABÈTE DE TYPE 1 OU DIABÈTE INSULINODÉPENDANT

C’est une maladie auto-immune, il résulte d’un « dysfonctionnement du pancréas ». Les cellules bêta disparaissent, auto-détruites par l’organisme qui ne les reconnaît plus, développant une carence en insuline et en conséquence une augmentation du taux de glucose. Ce type de diabète concerne généralement les enfants, les adolescents et les jeunes adultes. Pour ce diabète de type 1, il est essentiel de prendre très régulièrement de l’insuline. C’est pour cela, que ce diabète se nomme également diabète insulinodépendant.

 

LE DIABÈTE DE TYPE 2

C’est une maladie métabolique qui résulte d’un excès chronique de sucre dans le sang et c’est aussi le diabète le plus fréquent. Il touche majoritairement les personnes âgées de plus de 40 ans et/ou en surpoids. En pleine croissance dans les pays développés, ce type de diabète peut être lié à divers facteurs, mais les plus courants sont l’obésité, la sédentarité, le facteur génétique et le vieillissement. Pour maintenir un taux de glucose constant dans le sang, l’organisme a besoin de plus d’insuline, car il existe généralement une insulinorésistance. À l’inverse du type 1, le pancréas continue de sécréter de l’insuline, mais le sucre n’est pas bien absorbé dans les cellules par l’organisme

 

Le diabète chez les personnes âgées

Il faut tout d’abord savoir que le diabète de type 2 demeure le plus souvent asymptomatique pendant de nombreuses années, ce qui le rend difficile à dépister. 

Néanmoins, l’un des premiers indices est une forte soif accompagnée d’un besoin anormalement élevé d’uriner. Cela est dû à la mauvaise absorption d’eau par les tissus en raison du taux de glycémie dans le sang. 

Il s’ensuit généralement une certaine une fatigue chronique, puisque le sucre n’est plus correctement absorbé par le corps, ainsi qu’un appétit plus important, qui peut néanmoins s’accompagner d’une perte de poids.

Outre cela, le diabète chez la personne âgée peut aussi créer diverses plaies sur le corps et notamment sur les pieds dus à un problème de nerfs qui développe une insensibilité aux lésions. Il s’ajoute généralement à cela une perte d’équilibre qui peut-être une cause de chutes et d’accidents.

La chute d’énergie et l’isolement social peuvent aussi amener à un état dépressif. De plus, l’adaptation au traitement du diabète peut aussi être difficile psychologiquement.

L’un des principaux problèmes dans la détection du diabète chez le sujet âgé est malheureusement la confusion de ces symptômes avec ceux liés au simple vieillissement. La cécité qu’il entraîne progressivement est par exemple typiquement perçue comme une simple conséquence de l’âge. Or, cette perte de facultés sous laquelle le diabète se dissimule est pourtant le plus souvent largement accélérée par ce dernier.

 

Pour prévenir la maladie et les différentes complications, n’hésitez pas à consulter régulièrement votre médecin. Adopter une bonne hygiène de vie et notamment une alimentation équilibrée et limitée en sucres peut permettre de prévenir la maladie !

 

Diabète et alimentation : adapter son régime.

Il est important d’équilibrer son alimentation afin de régulariser les glycémies et d’éviter d’éventuelles complications.

Pour cela, il est nécessaire d’opter pour une répartition adéquate des aliments glucidiques, les féculents et les fruits, et de choisir des desserts et boissons sans sucres ajoutés. On évite le sucre brut ou les produits sucrés comme la confiture, le miel, les sodas et les confiseries.

Chaque cas est particulier et un suivi régulier est nécessaire. Les diététiciennes-nutritionnistes ou médecins nutritionnistes peuvent accompagner le diabétique dans la durée pour lui apprendre à adopter les bons gestes au quotidien.

 

La-Bonne-Marmite vous accompagne également !

La Bonne Marmite est à votre écoute et vous accompagne si vous souffrez du diabète. En effet, la Bonne Marmite s’adapte à vos besoins nutritionnels, lors de la mise en place de votre prestation de livraison de nos plats préparés. Signalez-nous votre problème lié au sucre et au diabète dès la prise de contact. Nous remplacerons alors systématiquement les pâtisseries et autres desserts sucrés par un dessert adapté.

Pour de plus amples renseignements, n'hésitez pas à nous contacter au 0 805 695 222 ou en remplissant notre formulaire de contact par e-mail.

Notre politique de confidentialité et de cookies - La-Bonne-Marmite © 2011-2022