logo La-Bonne-Marmite

Seniors : Comment éviter les chutes à domicile ?

senior qui se frotte le front

Avec l’âge, le risque de chute augmente. En effet, parmi les séniors de plus de 65 ans une personne sur trois tombe au moins une fois par an (source : ameli.fr). Les répercussions des chutes chez les personnes âgées peuvent être dramatiques : dépendance, fracture, décès, traumatisme psychologique… Pourtant, l’adoption de simples mesures de sécurité suffirait à diminuer ces accidents et ainsi permettre de se maintenir le plus longtemps possible à domicile. La Bonne Marmite vous donne les bonnes pratiques.

Quels sont les principaux facteurs de risque de chute ?

 

Chaque année selon l’INPES, les seniors de plus de 65 ans sont parmi les premières victimes d’accidents à la maison. La chute constitue plus de 80% des accidents de la vie courante chez les plus de cette classe d’âge et en est la première cause de décès accidentel.

Les causes de ces « accidents » sont multiples :

  • des problèmes de santé (troubles de l’équilibre, troubles de la vision, vertiges, fatigue, problèmes de mobilité des articulations, faiblesse musculaire, maladies, prise de médicaments, etc…)
  • des habitudes de vie particulières (alimentation insuffisante, consommation d’alcool excessive, prise de risque volontaire, peur de tomber, etc…)
  • un environnement intérieur inadapté (domicile non-aménagé, pièces encombrées, chambre à l’étage, etc…)

Quelles sont les conséquences de chutes chez les personnes âgées ?

 

Une chute à domicile peut avoir de graves conséquences sur le plan physique mais aussi sur le plan psychologique. Après une chute grave, la personne âgée se sent diminuée et perd progressivement son sentiment de sécurité, ce qui engendre une perte de confiance en soi, et un renforcement de sa perte d’autonomie.
Sur le plan physique, la chute à domicile est l’une des premières causes de traumatisme crânien et cause également de nombreuses fractures chez les seniors, notamment la fracture du col du fémur qui entraîne une immobilisation importante et un travail de rééducation conséquent. 

L’aspect social du senior est lui aussi directement affecté, car n’arrivant pas à retrouver confiance en lui, il se sent vulnérable au risque de chute. De plus, son refus de vouloir sortir de son domicile peut créer un isolement social.

Quelques solutions : adapter votre logement pour éviter les chutes

Senior qui fait du tricot

L‘aménagement de la maison ou de l’appartement va permettre de diminuer sensiblement le risque de chute.

Libérez les lieux de passage et éclairez-lesRetirez les meubles ou objets gênants des couloirs et espaces où vous circulez, Vous pouvez aussi utiliser des ranges fils, ou fixez les câbles de télévisions ou fils électriques sur les murs. De plus vous pouvez également ajouter de la lumière avec des lampes et plafonniers pour éviter les zones sombres et ainsi avoir une vue entière sur votre lieu de vie. Il en est de même pour votre jardin ou votre cour, gardez les allées bien rangées et balayées, sans plantes ou objets dans le passage.

Gardez vos objets à portée de mainPour vous éviter des chutes, évitez de vous déplacer pour rien ! Gardez vos objets indispensables à portée de main et évitez de les mettre en hauteur pour ne pas prendre de gros risques, en montant sur un escabeau par exemple. Par ailleurs, pensez à vous procurer un smartphone. Ainsi, vous pourrez répondre aux appels là où vous êtes, sans avoir à vous presser.

Faites attention aux sols glissantsFaites attention à ne pas laisser traîner de l’eau ou des aliments renversés sur le sol, qui pourraient vous faire glisser. Si vous avez du parquet qui a tendance à glisser un peu, vous pouvez également porter des chaussons ou chaussures antidérapantes. Méfiez-vous également des salles de bains et de l’eau qui à tendance à stagner au sol. Les tapis de bains, ou encore le bord de la baignoire pourraient vous faire gravement chuter. Par ailleurs, prenez garde aux tapis à bords relevés ou les descentes de lit, ils peuvent vous faire trébucher ou glisser. Mieux vaut les retirer, ou choisir des articles en matières antidérapantes.

Un mobilier adaptéPour sortir facilement de votre lit, vous pouvez le rehausser avec de nouveaux pieds ou des cales spécifiques. Préférez les fauteuils hauts, au dossiers droits, et/ou de sur-élévateurs de chaises, afin de pouvoir vous relever plus aisément.Pour vous redresser, vous asseoir ou vous relever plus facilement, faites installer des rampes ou des barres d’appui. Veillez à ce qu’elles soient bien fixées, à proximité des endroits où vous vous en servirez le plus comme aux toilettes, au bord du lit ou de la baignoire par exemple. Dans tous les cas, évitez de vous appuyer sur des objets dont la fixation n’est pas assez solide.

 

 

Quelles habitudes de vie pour prévenir les chutes ?

Au quotidien, essayez de réduire votre risque de chute en adoptant de nouvelles habitudes. 

Levez-vous lentement de votre lit ou de votre chaise, afin d’éviter la survenue d'une hypotension artérielle, d'étourdissements et de vertiges.

Utilisez une canne voire un déambulateur pour garder l’équilibre et donc sécuriser votre marche. Ces équipements s’emploient aussi bien à votre domicile qu’à l’extérieur.

Surveiller son état de santé est essentiel pour prévenir les chutes. Faites régulièrement contrôler chez votre médecin votre tension artérielle, votre rythme cardiaque, l’état de vos muscles, os…, n’hésitez pas aussi à consulter régulièrement des spécialistes pour vos problèmes de vues, d’audition, d’équilibre, …

Demandez à votre entourage de vous aider dans les tâches à risque, comme nettoyer les vitres, ou une étagère par exemple. Par ailleurs, pour connaître les possibilités d’aide-ménagère, pensez à consulter votre mairie ou votre Centre Communal d’Action Sociale (CCAS).

Enfin, vous pouvez vous équiper d’un bracelet de téléassistance. Si vous faites une chute et que vous ne bougez plus parce que vous êtes inconscient par exemple, une alerte sera directement envoyée aux secours pour qu’ils interviennent rapidement.

Vous pouvez aussi vous munir d’une boîte à clés, cette boîte à clés pourra faciliter l’arrivée des secours en cas de chute grâce à un code qui leur sera communiqué. De plus, cette boîte à clés peut aussi vous permettre de ne pas vous déplacer sans cesse pour aller ouvrir la porte à vos proches, ce qui réduit le risque de chute.

 

Pour limiter les risques de chute, il faut aussi et surtout être en bonne santé, et cela passe par une bonne alimentation ! La Bonne Marmite s’engage à vous fournir à chaque repas les nutriments nécessaires et indispensables, et les vitamines dont votre corps a besoin quotidiennement pour être en pleine forme, selon les conseils d'une nutritionniste. Pour de plus amples renseignements, n'hésitez pas à nous contacter au 0 805 695 222 ou en remplissant notre formulaire de contact par e-mail.

 

 

Notre politique de confidentialité et de cookies - La-Bonne-Marmite © 2011-2022